Édito numéro 3

      Aucun commentaire sur Édito numéro 3

« Retour des beaux jours et des expulsions »

Ca y est. Le printemps est de retour et avec lui la fin de la trêve hivernale. C’est la fin du répit pour les plus vulnérables. Dans cette affaire, comme souvent, tout est une question de mots : c’est bien d’une trêve dont il s’agit, car c’est bien à une guerre ouverte qu’on assiste le reste de l’année. Les autorités publiques mettent au repos leur arsenal juridique, judiciaire et policier, histoire de frapper plus fort, mais jamais plus juste, quand les beaux jours arrivent. Les avis d’expulsions s’entassent sur le bureau du préfet, les huissiers se préparent à des mois chargés, et nous, on tente d’organiser la solidarité et une réponse politique à la hauteur des enjeux.

couverture Triton 3
Du côté de l’APU Fives, les permanences tournent et on continue de chercher activement un local sur le quartier. Le nombre d’habitant-e-s que nous accompagnons dans la résolution de leurs problèmes de logement ( habitats indignes, conflits locatifs, dettes de loyer…) ne cesse d’augmenter et justifie l’urgence d’agir avec force sur ces questions. Malgré la légitimité de notre action, la mairie ne répond pas à nos demandes répétées d’attribution d’un local. L’hiver a été riche en activités avec la participation aux cellules de lutte contre l’habitat indigne et aux réunions publiques autours des projets de rénovation dans le quartier (Cité Lys, Îlot pépinière, Friche Brunel, Cité Saint Maurice…)

Ce Triton n°3 sort à l’occasion de la manifestation annuelle à l’appel des APU pour exiger l’arrêt des expulsions et un droit au logement réel pour toutes et tous, avec ou sans papiers. On en profite au passage pour saluer nos camarades des APU du Vieux Lille et de Moulins qui nous soutiennent plus que jamais dans nos luttes.

On vous donne rendez-vous dans les mois à venir sur les marchés, pendant nos permanences et partout où la nécessité se fera sentir !

Photo1020manifestation contre les expulsions locatives – mars 2014

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *